Chroniques nutritionelles

Partager email Courriel
Imprimer

CHRONIQUES NUTRITIONELLES

À des fêtes sans prise de poids!

À des fêtes sans prise de poids!
Par Cara Rosenbloom, R.D.

Cara Rosenbloom, RDLe mélange de festins, d’alcool et de pâtisseries peut vous faire prendre du poids pendant le temps des fêtes. Mais que vous fêtiez Noël, Hanoukka ou Kwanza, il est courant de prendre une livre ou deux à cette période de l’année. Bien que ça puisse sembler un gain de poids sans importance, il demeure habituellement bien accroché au cours de l’année suivante en dépit des bonnes résolutions du nouvel an. Voici cinq conseils pratiques qui vous aideront à conserver vos saines stratégies de contrôle du poids, vous évitant ainsi de prendre du poids tout en profitant des meilleurs moments de la saison.

Cinq conseils utiles

  1. Gardez votre rythme. Peut-être que vous avez attendu toute l’année pour ce festin que vous aimez tant, la dinde de votre grand-mère ou la tourtière de l’oncle René. Il n’y a rien de mal à savourer un repas des fêtes. Ce qui nuit à la santé du cœur, ce n’est pas un seul repas, mais le fait de célébrer les fêtes pendant un mois par des repas et des desserts riches. Si vous savez que votre calendrier est rempli de réceptions, assurez-vous de choisir des aliments sains et de réserver les gâteries pour les occasions les plus spéciales.
  2. Faites attention à ce que vous mangez. Que ce soit à un brunch avec buffet, un repas collectif ou une réunion de famille, prenez conscience de la quantité d’aliments que vous consommez. Ça peut sembler simple, mais entre l’alcool qui coule à flots et les conversations intéressantes, il est facile de manger sans s’en rendre compte plusieurs gâteries riches en calories. Restez sur vos gardes. Savourez votre repas sur une assiette à salade plutôt qu’une grande assiette, car elle contient moins. Remplissez-en la moitié de légumes, le quart de viande et substituts et l’autre quart de produits céréaliers. Ensuite, prenez garde où vous vous asseyez ou vous tenez pour bavarder. Si vous êtes trop prêt des plats de service, vous mangerez sans arrêt.
  3. Contrôlez la taille de vos portions. Pas besoin de vous priver de vos régals des fêtes préférés. Essayez plutôt de prendre une petite quantité de tout afin de ne pas avoir l’impression de vous priver. Souvent, le fait de goûter simplement à vos plats favoris suffit pour calmer la fringale. La privation ne donne jamais de bons résultats et entraîne souvent des abus plus tard. Prendre une petite portion est un moyen sensé de savourer quand même les délices du temps des fêtes sans trop en manger.
  4. Proposez d’apporter un plat. Chaque table du temps des fêtes devrait proposer certains choix plus sains. Si ce n’est pas nécessairement le cas dans vos fêtes, offrez d’apporter un plat. Préparez un plat d’accompagnement rempli de légumes et de grains entiers comme notre courge rôtie à l’érable, le pilaf aux lentilles et au quinoa, ou la kasha facile à préparer. Ou encore, essayez quelque chose de différent en proposant une variété de saveurs du monde avec l’aloo gobi ou la soupe douce et amère chinoise. Gardez une petite place à la table des desserts pour la tarte à la patate douce.
  5. Vous pouvez aussi dire : « Non, merci! » Vous ne devriez pas vous sentir obligé de manger tout ce qui vous est offert. Ne vous sentez pas coupable de dire non et ne vous laissez pas intimider à faire des choix malsains. En bout de ligne, ce que vous mettez dans votre bouche dépend de vous. Essayez cette formule gracieuse : « C’est délicieux, mais je ne peux avaler une bouchée de plus. » C’est tout ce qu’il faut pour conserver poliment le cap sur vos objectifs de saine alimentation.

Finalement, un bon conseil pour contrôler le gain de poids saisonnier consiste à continuer d’être actif physiquement tout au long du temps des fêtes. Prévoyez du temps pour prendre une marche avec la famille ou pratiquer d’autres activités physiques que vous appréciez. Lisez la chronique sur l’activité physique pour ce mois-ci.

Rappelez-vous que le temps des fêtes doit servir à célébrer de bons moments en famille et entre amis et que la conversation est dépourvue de calories! Le fait d’être fier de vos habitudes alimentaires vous donnera une raison de plus de vous réjouir.

Afin de suivre votre alimentation pendant les fêtes, utilisez le journal alimentaire quotidien de la Fondation.

Affiché en decembre 2009

 



comments powered by Disqus