Partager email Courriel
Imprimer

Toucher les cœurs et les esprits

Voilà plus de 60 ans, un groupe de visionnaires canadiens composé de médecins et de chercheurs fondait la National Heart Foundation of Canada avec de grands espoirs envers l’avenir.

Ils partageaient un rêve : porter la santé cardiovasculaire à l’attention du public, permettre aux chercheurs de renverser la tendance en matière de maladies du cœur et sensibiliser les Canadiens et les Canadiennes à mieux connaître leur cœur. Avec l’apparition de fondations en Ontario en 1952 et en Colombie-Britannique trois ans plus tard, un réseau a commencé à se tisser d’un bout à l’autre du pays. En 1956, les fondations du Québec et de la Saskatchewan ont vu le jour. En 1961, la Fondation était rebaptisée Fondation canadienne des maladies du cœur (Canadian Heart Foundation).

Après des décennies d’influence sur la santé de la population du pays, la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC a atteint une nouvelle et dernière étape en 2011 lorsque le bureau national et neuf organismes provinciaux indépendants ont été unifiés pour devenir un seul organisme fort et uni. Aujourd’hui la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada œuvre dans les communautés d’un océan à l’autre, grâce à :

  • 140 000 bénévoles
  • Presque 2 millions de donateurs
  • Plus de 600 employés à temps plein.

Au fil des ans, sous la gouverne de visionnaires canadiens, de médecins et de chercheurs, du personnel et des bénévoles, de la communauté des affaires et de la collectivité toute entière, la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC joue un rôle de chef de file dans l’étude, la prévention et la réduction des invalidités et de la mortalité attribuables aux maladies du cœur et aux accidents vasculaires cérébraux (AVC) au Canada.

Quelques faits...

  • Le taux de décès des maladies du cœur et des AVC a chuté de plus de 75 pour cent depuis les débuts de la Fondation en 1952.
  • Il reste beaucoup à faire : les maladies du cœur et les AVC demeurent l’une des principales causes de décès chez les personnes au pays, et 9 personnes sur 10 ont au moins un facteur de risque de maladies du cœur ou d’AVC.
  • Quatre-vingts pour cent des maladies du cœur et des AVC précoces peuvent être évités.
  • Les tendances démographiques font de ce fléau une priorité : la population des baby boomers est vieillissante, et la nouvelle génération fait face à une augmentation des facteurs de risques tels que la pression artérielle, le diabète et l’obésité.
  • La Fondation amasse des fonds grâce à la générosité d’environ deux millions de donateurs à travers le pays et au partenariat avec des entreprises afin de financer des initiatives qui améliorent la santé des personnes au pays.
  • La Fondation ne reçoit aucun financement essentiel de la part des gouvernements.

Depuis 1956, la Fondation a amassé et investi plus d’1,39 milliard de dollars dans la recherche sur les maladies du cœur et les AVC de fine pointe. Ces résultats impressionnants sont rendus possibles par les efforts continus et indispensables des bénévoles et des donateurs de tout le pays.

Alors que les maladies du cœur et les AVC continuent d’affecter de si nombreuses vies, votre appui financier continue également de s’accroître et nous atteignons sans cesse de nouveaux sommets en appui à la recherche, à la promotion de la santé et à la défense des intérêts.

Découvrez comment la Fondation améliore de façon tangible la santé de la population au pays.