Imprimer

Vivre avec une maladie du cœur

Recevoir un diagnostic de maladie du cœur peut représenter une épreuve pour vous et votre famille. Sur le chemin de la récupération, vous pouvez connaître des succès, ou faire face à des obstacles et des pièges. En sachant à quoi vous attendre, vous pourrez mieux relever les défis éventuels.

À l’hôpital
Une fois admis à l’hôpital, vous pourriez vous retrouver à l’unité des soins intensifs, puis dans une chambre. Si vous avez eu une crise cardiaque, votre cœur peut avoir subi des dommages. La durée de votre récupération dépendra de l’étendue des dommages subis par votre cœur, des tests que vous devrez passer, de votre santé physique et émotive ainsi que de votre système de soutien comme votre famille, vos amis et vos aidants.

À l’hôpital, votre équipe de soins de santé vous encouragera à retrouver votre autonomie en vous lavant et en vous habillant seul, en vous assoyant dans un fauteuil, en prenant des marches dans les corridors et en montant et descendant des escaliers. Ces activités seront réparties sur toute une journée et augmenteront progressivement jusqu’à ce que vous soyez prêt à rentrer chez vous.

La réadaptation cardiaque
Avant de sortir de l’hôpital, ou probablement pendant votre séjour, on pourrait vous référer à un programme de réadaptation cardiaque, qui comprend habituellement des volets exercices, éducation et conseils destinés à vous aider à vivre en meilleure santé et à réduire vos risques de problèmes cardiaques subséquents.

Le retour à la maison
Une fois de retour chez vous, ne soyez pas surpris si vous vous sentez plus fatigué que d’habitude. Votre corps est encore en convalescence, il faut en tenir compte. Reposez-vous chaque fois que vous en sentez le besoin et n’hésitez pas à demander de l’aide.

Que vous soyez travailleur, retraité ou personne au foyer, vous aurez probablement besoin d’un congé, donc demandez à des membres de la famille, à des amis ou à des voisins de vous aider à faire vos emplettes, la cuisine et le ménage de la maison. Bien qu’il soit normal que vous vous sentiez rapidement fatigué au cours des premières semaines de la convalescence, soyez à l’affût de tout signe inhabituel et appelez votre médecin si vous :

  • Ressentez des symptômes d’une angine pendant une activité réduite ou au repos.
  • Vous réveillez la nuit avec de l’angine.
  • Ou si votre angine est plus fréquente ou plus sévère.
  • Prenez plus souvent de la nitroglycérine ou si vous devez en prendre davantage, car elle n’agit plus aussi rapidement qu’avant.
  • Vous vous sentez essoufflé.
  • Remarquez que vos chevilles ou vos jambes sont gonflées.
  • Vous sentez étourdi, si vous perdez connaissance ou si votre cœur bat rapidement ou très fort.
  • Prenez 2,3 kg (5.06 lbs) ou plus au cours d’une semaine.

La Fondation des maladies du cœur offre une grande gamme d’information et de conseils destinés aux survivants de maladie du cœur, à leurs familles et à leurs aidants.

Reprendre ses activités
Réadaptation cardiaque 
Soins de fin de vie (soins palliatifs)

Lisez notre brochure intitulée Le chemin de la récupération : Guide d’information à l’intention des patients cardiaques et de leurs familles afin de mieux savoir comment optimiser votre santé du cœur, vous préparer en cas d’urgence et bien plus.

Dernière modification : août 2011
Dernière révision : août 2011