Partager email Courriel
Imprimer

Statistiques

La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC joue un rôle de premier plan dans la surveillance et le développement de statistiques pertinentes et actuelles sur les maladies du cœur et les accidents vasculaires cérébraux (AVC), ainsi que sur les facteurs de risque qui y sont reliés dans l’ensemble du Canada. Les statistiques mentionnées sur cette page sont les plus récentes disponibles et seront mises à jour lors de la publication de nouveaux rapports. Les références au sujet de ces statistiques se retrouvent à la fin du document.

Les lignes directrices médicales
Les lignes directrices médicales, aussi appelées lignes directrices cliniques, protocole clinique ou lignes directrices de pratique clinique, contribuent à normaliser les soins de santé en incorporant les dernières preuves scientifiques disponibles. Ces documents identifient les pratiques exemplaires et les normes de traitement, qui peuvent être utilisées par les professionnels de la santé comme guide de diagnostic, de prise en charge et de traitement dans des domaines spécifiques des soins de santé.

Afin d’offrir des renseignements experts et à jour, la Fondation des maladies du cœur utilise les plus récentes lignes directrices disponibles afin de publier pour son site Web des contenus confirmés scientifiquement sur les questions reliées aux maladies du cœur et aux AVC. Vous trouverez une liste de lignes directrices utilisées à la fin de ce document. 

Maladies du cœur
Facteurs de risque
Fibrillation auriculaire
Insuffisance cardiaque congestive
Malformations cardiaques congénitales
Greffe cardiaque
Accident vasculaire cérébral (AVC)
Diabète
Tabagisme
Cholestérolémie
Alimentation
Obésité
Pression artérielle
Activité physique
Stress
Consommation excessive d’alcool
Premières Nations

Maladies du cœur

Déclin des maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires se définissent comme les maladies et les blessures infligées au système cardiovasculaire : le cœur, les vaisseaux sanguins du cœur et le système circulatoire (veines et artères) dans l’ensemble du corps et à l’intérieur du cerveau. L’accident vasculaire cérébral (AVC) est le résultat d’un problème de circulation sanguine à l’intérieur du cerveau. On le considère comme une forme de maladie cardiovasculaire.

Depuis 1952, le taux de décès de cause cardiovasculaire au Canada a diminué de plus de 75 % (et de plus de 40 % dans la dernière décennie), en grande partie grâce à différentes avancées dans des domaines comme les interventions chirurgicales, les pharmacothérapies et la prévention (Statistique Canada, 2011c).

Décès par maladie cardiovasculaire

Toutes les sept minutes, une personne succombe à une maladie du cœur ou à un AVC au Canada (Statistique Canada, 2011c).

Les maladies du cœur et les AVC sont deux des trois principales causes de décès au pays. Ces statistiques sont basées sur les données de 2008 (les plus récentes disponibles auprès de Statistique Canada).

En 2008, les maladies cardiovasculaires étaient responsables de (Statistique Canada, 2011c) :

  • 29 % de tous les décès au Canada (69 648 décès – ou plus de 69 500);
  • 28 % de tous les décès chez les hommes;
  • 29,7 % de tous les décès chez les femmes.

En 2008, parmi tous les décès de cause cardiovasculaire (Statistique Canada, 2011c) :

  • 54 % étaient attribuables aux maladies cardiaques ischémiques;
  • 20 % aux AVC;
  • 23 % aux crises cardiaques.

Pour consulter les tableaux de 2008 sur la mortalité nationale ou provinciale, visitez le site de Statistique Canada.

Coût des maladies cardiovasculaires

Les maladies du cœur et les AVC coûtent à l’économie canadienne plus de 20,9 milliards de dollars annuellement en services médicaux, en coûts hospitaliers, en perte de salaire et en perte de productivité (Conference Board du Canada, 2010).

Hospitalisations

Les hôpitaux de soins immédiats canadiens ont traité près de trois millions (2,8 millions) d’hospitalisations en 2009-2010. Ce nombre est demeuré stable depuis 2001-2002, mais représente une baisse d’environ 14 % par rapport à 1995-1996 (Institut canadien d’information sur la santé [ICIS], 2011).

En 2005-2006, il y a eu (Agence de la santé publique du Canada [ASPC], 2009) :

  • 160 323 hospitalisations pour cause de maladie cardiaque ischémique;
  • 60 996 hospitalisations pour cause de crise cardiaque;
  • 54 333 hospitalisations pour insuffisance cardiaque.

La principale cause d’hospitalisation au Canada demeure les maladies du cœur et les AVC, responsables de 16,9 % de toutes les hospitalisations (19,8 % de toutes les hospitalisations chez les hommes et 14,0 % chez les femmes) (ASPC, 2009).

Vivre avec une maladie du cœur

En 2007, 1,3 million de Canadiens et de Canadiennes (soit 4,8 % de la population du pays, 4,2 % des filles et des femmes et 5,3 % des garçons et des hommes âgés de 12 ans et plus) signalent être atteint d’une maladie du cœur (ASPC, 2009).

Pourcentage d’autosignalement de maladie du cœur par province, 2007-2008

Province

Pourcentage

T.N.-O.

2,7

Yn

2,9

C.-B.

3,9

Alb.

3,3

Sask.

5,0

Man.

4,7

Ont.

5,0

Qc.

5,4

N.-B.

6,2

N.-É.

6,4

Î.-P.-É

5,5

T.-N.-L.

6,3

Crise cardiaque

On estime à 70 000 le nombre de crises cardiaques à survenir chaque année au Canada. Cela représente une crise cardiaque toutes les 7 minutes.

Plus de 16 000 Canadiens et Canadiennes succombent chaque année des suites d’une crise cardiaque. La plupart de ces décès surviennent hors du milieu hospitalier (Statistique Canada, 2011c).

Le nombre d’hospitalisations attribuables aux crises cardiaques a augmenté constamment au cours des dix dernières années (de 1994-1995 à 2003-2004) (ICIS, 2005).

Arrêt cardiaque

Jusqu’à 40 000 arrêts cardiaques se produisent chaque année au Canada. C’est donc un arrêt cardiaque toutes les douze minutes. Sans un traitement rapide et adéquat, la plupart de ces arrêts cardiaques entraînent la mort. Des milliers de vies pourraient être sauvées grâce à une plus grande disponibilité des défibrillateurs externes automatisés.

Jusqu’à 85 % de tous les arrêts cardiaques surviennent à la maison ou dans des endroits publics (Vaillancourt et Stiell, 2004).

Après plus de 12 minutes de fibrillation ventriculaire, le taux de survie à la suite d’un arrêt cardiaque tombe à moins de 5 % (Hazinski et coll., 2004).

Chaque délai d’une minute avant la défibrillation fait chuter les taux de survie des victimes d’arrêt cardiaque de sept à dix pour cent (Larsen et coll., 1993).

L’utilisation d’un DEA accompagné de RCR avant l’arrivée des services médicaux d’urgence peut faire augmenter les chances de survie jusqu’à 75 % (Weisfeldt et coll., 2010).

Facteurs de risque

Neuf personnes sur dix (90 %) au pays affichent au moins un facteur de risque associé aux maladies du cœur et aux AVC (tabagisme, alcool, sédentarité, obésité, hypertension artérielle, hypercholestérolémie, diabète) (ASPC, 2009).

Fibrillation auriculaire

On estime que la fibrillation auriculaire touche entre un et deux pour cent de la population. La prévalence de la fibrillation auriculaire augmente avec l’âge (Go et coll., 2001; Stewart et coll., 2001).

La fibrillation auriculaire est la forme d’arythmie la plus fréquemment traitée par les médecins d’urgence et représente environ un tiers des hospitalisations attribuables aux troubles du rythme cardiaque (Fuster et coll., 2006).

Le nombre d’hospitalisations dues à la fibrillation auriculaire a augmenté de 66 % au cours des 20 dernières années en raison du vieillissement de la population et de la prévalence grandissante des maladies cardiaques chroniques (Friberg et coll., 2003; Wattigney et coll., 2003).

On estime que 350 000 Canadiens et Canadiennes vivent avec la fibrillation auriculaire. Ce nombre n’est qu’une estimation, car aucune donnée sur la prévalence n’est recueillie au pays. On s’attend à ce que le nombre de cas augmente, car la population canadienne est vieillissante et la prévalence de ce problème de santé augmente avec l’âge.

Environ 6 % des personnes âgées de 65 ans et plus sont atteints de fibrillation auriculaire (Sacco et coll., 1997).

Après l’âge de 55 ans, l’incidence de la fibrillation auriculaire double tous les 10 ans (Sacco et coll., 1997, Benjamin et coll., 1994).

Les personnes aux prises avec la fibrillation auriculaire courent entre trois et cinq fois plus de risques d’AVC ischémique que les autres (European Heart Rhythm Association et coll., 2010).

On estime que jusqu’à 20 % de tous les AVC sont provoqués par la fibrillation auriculaire (European Heart Rhythm Association et coll., 2010).

Insuffisance cardiaque congestive

On estime que 500 000 Canadiens et Canadiennes vivent avec une insuffisance cardiaque et que 50 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année (Ross et coll., 2006).

Selon la gravité des symptômes, la dysfonction cardiaque, l’âge et d’autres facteurs, l’insuffisance cardiaque peut être associée à un taux de mortalité annuel variant entre 5 % et 50 % (Société canadienne de cardiologie [SCC], 2006).

Le taux de mortalité annuel attribuable à l’insuffisance cardiaque est de 10 % et le taux de survie sur cinq ans est de 50 % (SCC, 2001).

Entre 40 % et 50 % des personnes atteintes d’insuffisance cardiaque décèdent moins de cinq ans après le diagnostic (SCC, 2001).

Cardiopathie congénitale

Environ un bébé sur 100 naît avec une forme ou une autre de cardiopathie congénitale, ce qui représente environ 1 % des naissances (Santé Canada, 2002). Ces cardiopathies vont d’un minuscule orifice qui n’aurait jamais besoin de traitement à une malformation potentiellement mortelle qui fait que le sang manquant d’oxygène et de substances nutritives se trouve pompé vers le reste de l’organisme.

Au Canada, environ 100 000 adultes ont subi une intervention chirurgicale pendant leur enfance visant à corriger une cardiopathie congénitale (Marelli et coll., 2006).

Greffe cardiaque

En 2010, des greffes cardiaques ont été effectuées dans cinq provinces : la Colombie-Britannique, l’Alberta, l’Ontario, le Québec et la Nouvelle-Écosse (ICIS, 2010).

En 2010, 167 greffes cardiaques ont été effectuées au Canada. Ce nombre reflète le nombre de greffes réalisées plutôt que le nombre de bénéficiaires, car certains d’entre eux ont reçu plus d’une greffe (ICIS, 2010).

Province

Nombre de greffes

Colombie-Britannique

22

Alberta

33

Ontario

68

Québec

39

Nouvelle-Écosse

5

TOTAL

167

Le 31 décembre 2010, 135 personnes étaient sur une liste d’attente de greffe cardiaque (ICIS, 2010).

Accidents vasculaires cérébraux (AVC)

Types
Décès
Prévalence
Effets
Coûts

Types

Environ 80 % des AVC sont ischémiques, c’est-à-dire causés par l’obstruction de la circulation sanguine par un caillot.

Environ 20 % des AVC sont hémorragiques, c’est-à-dire causés par un saignement incontrôlé à l’intérieur du cerveau.

Décès

L’AVC est la troisième plus importante cause de mortalité au pays. Six pour cent de tous les décès au Canada sont attribuables aux AVC (Statistique Canada, 2011c).

Chaque année, près de 14 000 Canadiens et Canadiennes succombent à la suite d’un AVC (Statistique Canada, 2011c).

Chaque année, plus de femmes que d’hommes meurent d’un AVC (Statistique Canada, 2011c).

Prévalence

On compte environ 50 000 AVC au Canada chaque année. Cela représente un AVC toutes les 10 minutes (Hakim, Silver et Hodgson, 1998).

Chaque année, entre 200 et 300 enfants du pays font un AVC périnatal (Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires [RCCACV], 2011a).

Environ 315 000 Canadiens et Canadiennes vivent avec les séquelles d’un AVC (ASPC, 2011c).

Effets

Chaque minute qui s’écoule avant le traitement d’un AVC, le patient moyen perd 1,9 million de cellules cérébrales, 13,8 milliards de synapses et 12 km de fibres axonales (Saver, 2006).

Chaque heure écoulée sans traitement, le cerveau perd autant de neurones qu’en 3,6 ans de vieillissement normal (Saver, 2006).

Coûts

Les AVC coûtent à l’économie canadienne environ 3,6 milliards de dollars annuellement en services médicaux, en coûts d’hospitalisation, en perte de salaire et en perte de productivité (statistique de 2000) (ASPC, 2009).

Chaque année, les patients qui ont fait un AVC passent plus de 639 000 jours aux soins immédiats des hôpitaux du pays et 4,5 millions de jours dans les établissements de soins (RCCACV, 2011b).

Ischémie cérébrale transitoire (ICT)

Chaque année, environ 15 000 Canadiens et Canadiennes font une ICT. Plusieurs ICT ne sont jamais signalées (Field, Green, Roy, Pedersen et Hill, 2004).

Les risques de faire un AVC dans les 90 jours suivant une ICT sont de l’ordre de 10 à 20 % (RCCACV, 2011b).

Les personnes qui font une ICT sont cinq fois plus sujettes à subir un AVC au cours des deux années suivantes que le reste de la population (RCCACV, 2011b).

Diabète

Selon le Système national de surveillance du diabète (2005), 6,6 % de la population âgée de 20 ans et plus a reçu un diagnostic de diabète (ASPC, 2009).

On estime que 2,5 millions de personnes ont reçu un diagnostic de diabète en 2010 au pays. De 2010 à 2020, on s’attend à ce que 1,2 million de personnes reçoivent un tel diagnostic, pour un total de 3,7 millions de personnes (Association canadienne du diabète, 2009).

On estime qu’entre 90 et 95 % des Canadiens et Canadiennes atteints de diabète ont le diabète de type 2, par rapport à entre 5 et 10 % de diabète de type 1 (ASPC, 2011a).

Le diabète de grossesse survient dans entre trois et cinq pour cent des grossesses conclues par une naissance vivante (ASPC, 2011a).

Au pays, le diabète devrait entraîner un fardeau économique de 12,2 milliards de dollars en 2010 (mesuré en dollars de 2005 indexés). On s’attend à ce que le montant atteigne les 17 milliards de dollars d’ici 2020 (Association canadienne du diabète, 2009).

Le diabète chez les femmes

Le diabète de grossesse survient dans entre trois et cinq pour cent des grossesses conclues par une naissance vivante (ASPC, 2011a).

Cette proportion augmente généralement avec l’âge. La hausse de prévalence la plus marquée survient après 40 ans. En 2008-2009, le diabète a touché (ASPC, 2011a) :

  • 4,0 % des Canadiens et Canadiennes de 40 à 44 ans;
  • 8,4 % des Canadiens et Canadiennes de 50 à 54 ans;
  • 14,2 % des Canadiens et Canadiennes de 60 à 64 ans;
  • 21,3 % des Canadiens et Canadiennes de 70 à 74 ans.

Une femme atteinte de diabète de type 2 court huit fois plus de risques de maladie du cœur qu’une femme non diabétique (Laakso et coll., 1995).

Tabagisme

En 2012 (Santé Canada, 2013) :

  • 16 % des Canadiens et Canadiennes âgés de 15 ans et plus fumaient (environ 4,7 millions de Canadiens et Canadiennes);
  • 18 % des hommes étaient des fumeurs;
  • 14 % des femmes étaient des fumeuses;
  • les fumeurs consommaient en moyenne 15,0 cigarettes par jour (en 1981, ce nombre était de 21 par jour).

TAUX DE TABAGISME (%) PAR PROVINCE : DE 2003 À 2012

PROVINCE

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

2004

2003

C.-B.

13 %

14 %

14 %

15 %

15 %

14 %

16 %

15 %

16 %

16 %

Man.

18 %

19 %

21 %

19 %

21 %

20 %

20 %

22 %

19 %

21 %

Ont.

16 %

16 %

15 %

15 %

17 %

 18 %

17 %

16 %

20 %

20 %

Alb.

17 %

18 %

19 %

18 %

20 %

21 %

21 %

21 %

20 %

20 %

N.-É.

16 %

18 %

21 %

20 %

20 %

20 %

22 %

21 %

20 %

22 %

Î.-P.-É

15 %

19 %

16 %

18 %

19 %

18 %

19 %

20 %

21 %

21 %

Sask.

19 %

19 %

21 %

22 %

20 %

24 %

24 %

22 %

21 %

24 %

T.-N.-L.

20 %

19 %

20 %

21 %

20 %

21 %

22 %

21 %

22 %

23 %

Qc

17 %

20 %

18 %

21 %

19 %

22 %

20 %

22 %

22 %

25 %

N.-B.

19 %

17 %

19 %

21 %

20 %

21 %

23 %

22 %

24 %

24 %

En 1965, au début de la surveillance, on estime que 50 % de la population fumait (Statistique Canada, 2002).

Tableau des taux de tabagisme à l’échelle nationale de 2008 à 2012

À partir des tendances observées à ce jour, on prévoit que les taux de tabagisme chez les hommes et chez les femmes continueront à décliner d’ici à 2015 (Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada, 2006).

Adolescents et tabagisme

15 à 19 ans

1981

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

Garçons

46 %

16 %

15 %

17 %

15 %

13 %

13 %

12 %

Filles

42 %

14 %

15 %

13 %

11 %

11 %

11 %

9 %

Les deux

44 %

15 %

15 %

15 %

13 %

12 %

12 %

11 %

 

Les adolescents âgés de 15 à 19 ans qui fument consomment en moyenne 11,1 cigarettes par jour, taux en baisse par rapport à 13 en 1999 (Santé Canada, 2011 et Santé Canada, 2012).

Plus de 90 % des adolescents qui fument aussi peu que trois ou quatre cigarettes par jour peuvent contracter l’habitude de fumer pour toute la vie, habitude qui dure en moyenne entre 35 et 40 ans (Russell, 1990).

Chaque jour, les Canadiens et Canadiennes d’âge scolaire fument plus d’un million de cigarettes (Médecins pour un Canada sans fumée, 2011).

Jeunes adultes et tabagisme

Les taux les plus élevés de tabagisme (20 %) se retrouvent chez les jeunes adultes âgés de 20 à 24 ans, une réduction marquée comparativement à 35 % en 1999 (Santé Canada, 2011 et Santé Canada, 2012). 

20 à 24 ans

1981

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

Hommes

47 %

30 %

28 %

33 %

26 %

24 %

26 %

23 %

Femmes

50 %

24 %

23 %

22 %

20 %

20 %

17 %

17 %

Les deux

48 %

27 %

26 %

27 %

23 %

22 %

21 %

20 %

Décès causés par le tabagisme et la fumée secondaire

Le tabagisme contribue à plus de 37 000 décès chaque année au pays, parmi lesquels quelque 11 000 sont liés aux maladies du cœur et aux AVC (soit 29 % de tous les décès liés au tabagisme qui sont attribuables aux maladies du cœur et aux AVC) (Rehm et coll., 2006).

Chez les non-fumeurs canadiens, la fumée secondaire serait responsable d’au moins 800 décès par année, attribuables au cancer du poumon et aux maladies du cœur (Santé Canada, 2006).

Le tabagisme est responsable de 14,54 % de tous les décès liés aux maladies du cœur et aux AVC.

Si les taux actuels de tabagisme se maintiennent, environ un million de Canadiens et de Canadiennes succomberont au cours des 20 prochaines années en conséquence directe du tabagisme et de la fumée secondaire (Makomaski et Kaiserman, 2004).

Cesser de fumer

Dès qu’une personne cesse de fumer, ses risques de maladie du cœur et d’AVC commencent à diminuer (Santé Canada, 2005).

  • Moins d’un an après avoir cessé de fumer, les risques de succomber à une maladie du cœur liée au tabagisme sont réduits de moitié.
  • En moins de 10 ans, les risques de décès par cancer du poumon sont réduits de moitié.
  • Après 15 ans, les risques de décès sont presque les mêmes que ceux des non-fumeurs.

En 2010, près de 58 % des ex-fumeurs qui avaient cessé de fumer au moins un an avant n’avaient pas repris le tabagisme (Santé Canada, 2011).

Le pourcentage de personnes qui ne fument toujours pas un an après avoir cessé varie de 5 à 18 % (Reid et coll., 2001).

Cholestérolémie

Près de 40 % de la population canadienne adulte affiche un taux de cholestérol élevé (Statistique Canada, 2010).

Alimentation

Les Canadiens et Canadiennes de tous âges obtiennent plus d’un cinquième de toutes leurs calories d’« autres aliments », soit des aliments et des boissons qui ne font pas partie des quatre groupes alimentaires (Statistique Canada, 2006).

Les collations, ces aliments et ces boissons consommés entre les repas, procurent plus de calories que le déjeuner et environ autant que le repas du midi (Statistique Canada, 2006).

La consommation alimentaire des adultes est liée au revenu familial (Statistique Canada, 2006).

Lipides

Plus du quart des Canadiens et Canadiennes âgés de 31 à 50 ans obtiennent plus de 35 % de leur consommation totale de calories des lipides, le seuil à partir duquel les risques pour la santé augmentent (Statistique Canada, 2006).

Lait et substituts

Plus du tiers des enfants âgés de quatre à neuf ans ne consomment pas les deux portions de produits laitiers par jour recommandées. Avant l’âge de 30 ans, plus des deux tiers des Canadiens et Canadiennes ne consomment pas les quantités minimum recommandées (Garriguet, 2007; Statistique Canada, 2006).

Légumes et fruits

Sept enfants âgés de quatre à huit ans sur 10, et la moitié des adultes, ne consomment pas la quantité minimum recommandée de cinq portions de légumes et fruits par jour (Statistique Canada, 2006).

56,2 % des Canadiens (âgés de 12 ans et plus) consomment moins de cinq portions de légumes et de fruits par jour (ASPC, 2009).

Sodium

La plupart des Canadiens et des Canadiennes consomment plus de sodium que nécessaire. Les résultats de l’Enquête sur la santé des collectivités canadiennes – Nutrition indiquent que chez les 19 à 70 ans, 85 % des hommes et 60 % des femmes consomment plus que la limite supérieure recommandée de sodium (Garriguet, 2007).

On estime qu’en moyenne, les gens au pays consomment 3 400 mg de sodium par jour (Santé Canada, 2010). 

Consommation quotidienne moyenne de sodium (milligrammes) par province

Province

Consommation de sodium (mg)

Qc

3 350

C.-B.

3 300

N.-B.

3 183

Sask.

3 181

N.-É.

3 115

Man.

3 089

Alb.

3 041

Î.-P.-É

3 023

T.-N.-L.

2 994

Ont.

2 871


Source : Garriguet, 2007

Les résultats de l’ESCC-Nutrition indiquent que les aliments transformés sont la principale source de sodium, qui représente 77 % de la consommation quotidienne moyenne de sodium. Un autre 12 % se retrouve naturellement dans les aliments, tandis que et le sel ajouté à la cuisson (6 %) et à table (5 %) complète le tableau (Garriguet, 2007).

Manger à l’extérieur

En 2001, près de 30 % des dépenses alimentaires des ménages canadiens étaient effectuées dans les restaurants (Statistique Canada, 2003).

Près d’une collation et d’un repas sur 10 provient du restaurant (Mattes et Donnelly, 1991).

On prévoit que les ventes totales des services alimentaires au Canada en 2010 atteindront 61,2 milliards de dollars (ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario, 2011).

De toutes les sommes consacrées à l’alimentation au pays, 37,6 % sont dépensées dans les établissements de services alimentaires (Association canadienne des restaurateurs et des services alimentaires [ACRSA], 2011).

On retrouve 81 400 établissements de services alimentaires au Canada (ACRSA, 2011).

Obésité

Soixante et un pour cent des adultes du Canada, soit plus de trois sur cinq d’entre eux, ont un surplus de poids ou sont obèses (Statistique Canada, 2012b).

Soixante-sept pour cent des hommes du Canada et cinquante quarante pour cent des femmes du Canada, ont un surplus de poids ou sont obeses (Statistique Canada, 2012b).

Enfants et obésité

En 1978-1979, trois pour cent des enfants et des jeunes canadiens étaient obèses. Au cours des trente dernières années, cette proportion a été multipliée par trois et l’on retrouve maintenant 9 % d’obèses (Shields, 2005).

En tout, 31,5 % des enfants canadiens âgés de cinq à 17 ans ont un surplus de poids ou sont obèses; 19,8 % ont un surplus de poids tandis que 11,7 % sont obèses (Roberts et coll., 2012).* REMARQUE : Cette analyse emploie les points de découpage de l’Organisation mondiale de la Santé pour l’obésité et le surplus de poids chez les enfants et les jeunes, qui fournit un nombre supérieur à celui des analyses précédentes (26 % des enfants et des jeunes de 6 à 19 ans ont un surplus de poids ou sont obèses) (Tremblay et coll., 2010). Cette proportion de 31,5 % n’indique donc pas une augmentation de la prévalence de l’obésité au Canada.

Les enfants obèses courent des risques accrus de conserver leur surplus de poids ou leur obésité à l’âge adulte (Serdula et coll., 1993).

Les enfants qui signalent passer plus de temps devant la télévision ou l’ordinateur sont plus susceptibles d’avoir un surplus de poids ou d’être obèses que ceux qui passent moins de temps devant la télévision ou l’ordinateur (Shields, 2005).

Coûts de l’obésité

Entre 2000 et 2008, les coûts économiques annuels de l’obésité au Canada ont augmenté de 735 millions de dollars, passant de 3,9 à 4,6 milliards de dollars en coûts directs et indirects (ASPC, 2011b).  

Décès attribuables à l’obésité

Entre 1985 et 2000, 57 000 décès au pays ont été associés au surplus de poids et à l’obésité (Katzmarzyk et Ardern, 2004).

Pression artérielle

Six millions de Canadiens et de Canadiennes adultes ont une pression artérielle élevée, ce qui représente 19 % de la population adulte (Wilkins et coll., 2010).

Un adulte canadien sur cinq (20 %) a une pression normale-élevée; il s’agit là de cas de préhypertension artérielle (Wilkins et coll., 2010).

Parmi les Canadiens et Canadiennes qui font de l’hypertension artérielle (Wilkins et coll., 2010) :

  • 83 % sont conscients de leur problème de santé (80 % des hommes et 87 % des femmes);
  • 17 % ne sont pas conscients de leur problème de santé (20 % des hommes et 14 % des femmes);
  • 80 % la font traiter (77 % des hommes et 83 % des femmes);
  • 66 % la font traiter et la contrôlent (67 % des hommes et 65 % des femmes).

L’Enquête canadienne sur les mesures de santé (ECMS) indique que (Wilkins et coll., 2010) :

  • 19,0 % des femmes canadiennes (âgées entre 29 et 79 ans) font de l’hypertension artérielle;
  • 19,7 % des hommes canadiens (âgés de 20 à 79 ans) font de l’hypertension artérielle;
  • 18,4 % des Canadiens et Canadiennes âgés de 40 à 59 ans font de l’hypertension artérielle;
  • 53,2 % des Canadiens et Canadiennes âgés de 60 à 79 ans font de l’hypertension artérielle.

Une proportion de 3,7 % des enfants et des adolescents du pays ont une pression artérielle jugée limite ou élevée. La pression artérielle est généralement plus élevée chez les enfants et les jeunes qui ont un surplus de poids ou qui sont obèses (Roberts et coll., 2012).

Les femmes atteintes d’hypertension artérielle courent 3,5 fois plus de risques d’avoir d’une maladie du cœur que les femmes dont la pression artérielle est normale (Corrao et coll., 1990).

Activité physique

Quinze pour cent des adultes (17 % des hommes et 14 % des femmes) font les 150 minutes d’activité physique d’intensité modérée à élevée recommandées par semaine (Colley et coll., 2011).

Parmi les femmes canadiennes âgées de 12 ans et plus, 52,5 % sont sédentaires (ASPC, 2009).

Parmi les hommes canadiens âgés de 12 ans et plus, 46,5 % sont sédentaires (ASPC, 2009).

Seulement 13 % des personnes âgées de 60 à 79 ans respectent les recommandations relatives à l’activité physique; c’est le plus faible pourcentage de tous les groupes d’âge (Colley et coll., 2011).

Enfants et activité physique

Quatre-vingt-deux pour cent des adolescents canadiens pourraient ne pas être suffisamment actifs pour respecter les lignes directrices internationales de croissance et de développement optimal (Craig et Cameron, 2004).

Les filles sont moins actives que les garçons : elles ne sont que 4 % à respecter les Directives canadiennes en matière d’activité physique, par comparaison à 9 % des garçons (Colley et coll., 2011).

Quatre-vingt-trois pour cent des enfants et des adolescents provenant de familles dont le revenu annuel est égal ou supérieur à 100 000 dollars participent à des sports, comparativement à 66 % chez les enfants de familles dont le revenu est inférieur à 50 000 dollars par an (Jeunes en forme Canada, 2011).

Vingt-deux pour cent des enfants canadiens reçoivent des cours d’éducation physique quotidiennement à l’école. Quarante-quatre pour cent en reçoivent une ou deux fois par semaine, vingt-cinq pour cent trois ou quatre fois par semaine et neuf pour cent n’en reçoivent pas du tout (Jeunes en forme Canada, 2011).

Les cours d’éducation physique qui durent en moyenne 18 minutes ou plus par jour peuvent faire plus que doubler les chances des enfants ayant un surplus de poids ou obèses de devenir et de demeurer actifs (McKenzie et coll., 1995).

Coûts de la sédentarité

On estime que les coûts directs et indirects engendrés par la sédentarité au Canada ont été de l’ordre de 6,8 milliards de dollars en 2001 (Janssen, 2012).

Stress

Près du quart (soit 23 %) des Canadiens et des Canadiennes signalent subir un degré élevé de stress dans leur vie (ASPC, 2009).

Le quart des Canadiennes âgées de plus de 15 ans signalent un degré élevé de stress la plupart des jours (Turcotte, 2011).

La recherche démontre une association entre le stress psychosocial et marital et les maladies du cœur chez les femmes (Orth-Gomer et coll., 2000).

Consommation excessive d’alcool

En 2010, 25 % des hommes et 10 % des femmes ont signalé consommer une quantité importante d’alcool (cinq consommations ou plus par occasion, au moins une fois par mois pendant toute l’année). Les hommes de 18 et 19 ans (39 %) et de 20 à 34 ans (41 %) étaient les plus enclins à affirmer consommer beaucoup d’alcool; les femmes de 18 et 19 ans (26 %) et de 20 à 34 ans (20 %) étaient quant à elles plus susceptibles de consommer beaucoup d’alcool que les femmes des autres groupes d’âge (Statistique Canada, 2011b).

Premières Nations

Les maladies circulatoires sont la principale cause de décès chez les Premières Nations (Tjepkema et coll., 2010).

Tabagisme

Au sein des collectivités des Premières Nations, jusqu’à 46 % des adultes âgés de 18 ans et plus signalent fumer tous les jours (Assemblée des Premières Nations [APN], 2007).

Activité physique

Selon l’Enquête régionale longitudinale sur la santé des Premières Nations, 79 % des adultes ne sont pas assez actifs, tandis que 49 % des garçons adolescents et 61 % des filles adolescentes ne sont pas suffisamment actifs (APN, 2007).

Obésité

L’obésité est plus répandue chez les Autochtones vivant hors réserve (38 %) et sur réserve (35 %) qu’au sein de la population en général (23 %) (APN, 2007).

Plus de 40 % des jeunes des Premières Nations ont un surplus de poids ou sont obèses (APN, 2007).

Huit pour cent des Autochtones dont le poids est acceptable signalent être atteints de maladies cardiovasculaires, comparativement à 16 % chez ceux qui ont un surplus de poids et 27 % chez les personnes obèses (APN, 2007).

Diabète

Un adulte âgé de 18 ans et plus sur cinq (19,7 %, normalisé en fonction de l’âge) au sein des Premières Nations a reçu un diagnostic de diabète comparativement à un sur 19 (5,2 %) au sein de la population canadienne en général âgée de 20 ans et plus (APN, 2007).

Les maladies du cœur sont environ quatre fois plus fréquentes chez les adultes des Premières Nations atteints de diabète que chez les non-diabétiques (14,9 % contre 3,3 %) (APN, 2007).

L’hypertension artérielle est environ quatre fois plus fréquente chez les adultes diabétiques des Premières Nations que chez les non-diabétiques (42 % contre 10,3 %) (APN, 2007).

Hypertension artérielle

L’hypertension artérielle est plus fréquente chez les adultes des Premières Nations qu’au sein de la population canadienne en général (20,4 % contre 16,4 %) (APN, 2007).

Références:

Active Healthy Kids Canada. (2011). 2011 Active Healthy Kids Canada Report Card on Physical Activity for Children and Youth. Retrieved from: http://dvqdas9jty7g6.cloudfront.net/reportcard2011/ahkcreportcard20110429final.pdf

Assemblée des premières nations. (2007, mars). First Nations Regional Longitudinal Health Survey (RHS) 2002/03 the Peoples’ Report. Retrieved from: http://www.rhs-ers.ca/sites/default/files/ENpdf/RHS_2002/rhs2002-03-the_peoples_report_afn.pdf

Benjamin EJ, Levy D, Vaziri SM, D’Agostino RB, Belanger AJ, Wolf PA. Independent risk factors for atrial fibrillation in a population-based cohort: the Framingham Heart Study. JAMA 1994;271:840-844.

Société canadiennes de cardiologie. (2001). CCS Consensus Document on congestive heart failure 2001. Retrieved from: http://www.hfcc.ca/whatsnew/2001.aspx

Société canadiennes de cardiologie. (2006). CCS Consensus Document on congestive heart failure 2006. Retrieved from: http://www.hfcc.ca/whatsnew/2006.aspx

Association canadienne du diabète. (2009, décembre). Un tsunami économique le cout du diabète au Canada. http://www.diabetes.ca/documents/get-involved/FINAL_Economic_Report_FRENCH.pdf

Institut canadien d’information sur la santé. (2005, novembre). Tendances des hospitalisations et de la durée moyenne du séjour au Canada, 2003-2004 et 2004-2005.

Institut canadien d’information sur la santé. (2010). Rapport électronique sur les statistiques relatives aux transplantations, aux listes d'attente et aux donneurs. http://www.cihi.ca/CIHI-ext-portal/pdf/internet/REPORT_STATS2010_PDF_EN

Institut canadien d’information sur la santé. (2011, mai). Points saillants des hospitalisations et des visites aux services d’urgence en 2009-2010.

Canadian Restaurant and Foodservices Association. (2011). Industry Statistics - Canada’s Foodservice Industry. Retrieved from: http://www.restaurantcentral.ca/ResearchTrends/IndustryStatistics.aspx

Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires. (2011). Guide famille l’AVC pédiatrique 2011. http://www.canadianstrokenetwork.ca/wp-content/uploads/2011/10/PEDSGuide-FR.pdf

Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires. (2011). La qualité des soins de l’AVC au Canada. http://www.canadianstrokenetwork.ca/wp-content/uploads/2011/06/QoSC-FR1.pdf

Colley RC, Garriguet D, Janssen I, Craig C, Clarke J & Tremblay MS. Physical activity of Canadian children and youth: Accelerometer results from the 2007–2009 Canadian Health Measures Survey. Health Reports 2011;2(1):12–20.

Corrao JM Becker RC Ockene IS & Hamilton GA. Coronary heart disease risk factors in women. Cardiology 1990;77(Suppl 2):8–24.

Le conference board du Canada. (2010, février). La stratégie canadienne de santé cardiovasculaire : Facteurs de risque et répercussions sur les coûts futurs.

Craig CL & Cameron C. (2003). Augmenter l’activité physique : Évaluer les tendances de 1998 a 2003. Ottawa, ON: Institut canadien de la recherche sur la condition physique et la mode de vie.

European Heart Rhythm Association, Eurpoean Association for Cardio-Thoracic Surgery, Camm AJ, et al. Guidelines for the management of atrial fibrillation: The Task Force for the Management of Atrial Fibrillation of the European Society of Cardiology (ESC). European Heart Journal 2010;31(19):2369-429.

Field TS, Green TL, Roy K, Pedersen J & Hill MD. Trends in stroke occurrence in Calgary Can J Neurol Sci 2004;31:387-393.

Friberg J, Buch P, Scharling H, Gadsbphioll N & Jensen GB. Rising rates of hospital admissions for atrial fibrillation. Epidemiology 2003;14:666-72.

Fuster V, Ryden LE, Cannom DS, Crijns HJ, Curtis AB, Ellenbogen KA, Halperin JL, Le Heuzey JY, Kay GN, Lowe JE, Olsson SB, Prystowsky EN, Tamargo JL, & Wann S. ACC/AHA/ESC 2006 guidelines for the management of patients with atrial fibrillation. J Am Coll Card , 2006;48:149-246.

Garriguet D. Consommation de sodium à tous les âges. Rapports sur la santé, 2007;18(2):35-41. http://www.statcan.gc.ca/pub/82-003-x/2006004/article/sodium/9608-fra.pdf

Go AS, Hylek EM, Phillips KA, Chang Y, Henault LE, Selby JV & Singer DE. Prevalence of diagnosed atrial fibrillation in adults: national implications for rhythm management and stroke prevention: the AnTicoagulation and Risk Factors in Atrial Fibrillation (ATRIA) Study. JAMA 2001;285:2370–2375.

Hakim AM, Silver F, Hodgson C. Organized stroke care: A new era in stroke prevention and treatment. Canadian Medical Association Journal 1998;159(6 SUPPL):S1.

Hazinski MF, Markenson D, Neish S. American Heart Association Scientific Statement: response to cardiac arrest and selected life-threatening medical emergencies. Circulation 2004;109:278-91.

Santé Canada. (2002). Rapport sur la santé périnatale au Canada: http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/2008/cphr-rspc/pdf/cphr-rspc08-fra.pdf

Santé Canada. (2005). Avantages de cesser de fumer. http://www.hc-sc.gc.ca/hc-ps/tobac-tabac/quit-cesser/now-maintenant/road-voie/benefits-avantages-fra.php

Santé Canada. (2006). Fumée secondaire. http://www.hc-sc.gc.ca/hl-vs/alt_formats/pacrb-dgapcr/pdf/iyh-vsv/life-vie/shs-fs-fra.pdf

Santé Canada. (2010). Démarche mise en œuvre par Santé Canada pour l'établissement de cibles de sodium dans l'alimentation au Canada (février 2010). http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/nutrition/sodium/reduction-targets-cibles/dev-etab-fra.php

Santé Canada. (2012). Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) 2011. http://www.hc-sc.gc.ca/hc-ps/tobac-tabac/research-recherche/stat/ctums-esutc_2011-fra.php

Santé Canada. (2013). Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) 2012. http://www.hc-sc.gc.ca/hc-ps/tobac-tabac/research-recherche/stat/_ctums-esutc_2012/ann_summary-sommaire-fra.php

Fondation des maladies du cœur. (2006). Faire pencher la balance du progrès : La Fondation des maladies du cœur du Canada publie de nouvelles données et recommandations sur le tabagisme et la prévention de l’obésité et des maladies. http://www.fmcoeur.com/site/c.ntJXJ8MMIqE/b.4196257/k.7555/Faire_pencher_la_balance_du_progr232s.htm

Katzmarzyk PT & Janssen I. The Economic Costs Associated With Physical Inactivity and Obesity in Canada: An Update. Canadian Journal of Applied Physiology, 2004;29(1):104.

Katzmarzyk PT & Ardern CI. (2004). Overweight and obesity mortality trends in Canada 1985-2000. Canadian Journal of Public Health 2004;95(1):16-20.

Laakso M, Ronnemaa T, Lehto S, Puukka P, Kallio V & Pyorala K. Does NIDDM increase the risk for coronary heart disease similarly in both low and high risk population? Diabetologia, 1995;39:487-93.

Larsen MP, Eisenberg MS, Cummins RO & Hallstrom AP. Predicting survival from out-of-hospital cardiac arrest: a graphic model. Annals of Emergency Medicine, 1993;22:1652-1658.

Makomaski IEM & Kaiserman MG. Mortality attributable to tobacco use in Canada and its regions 1998. Canadian Journal of Public Health 2004:95(1):38-44.

Marelli A, Beauchesne L, Mital S, Therrien J, & Silversides CK. Canadian Cardiovascular Society 2009 Consensus Conference on the management of adults with congenital heart disease: Introduction. Can J Cardiol 2010;26:e65–e69.

McKenzie TL, Felman H, Woods SW, Romero KA, Dahlstrom V, Stone EJ, Strikmiller PK, Willsiton JM, & Harsha DW. Children’s activity levels and lesson context during third-grade physical education. Research Quarterly for Exercise and Sport 1995;66:184-93.

Ontario ministère de l’agriculture et de l’alimentation. (2011). Ventes des magasins d'alimentation et de l'industrie de services alimentaires, Ontario et Canada, 2010 et 2011. http://www.omafra.gov.on.ca/french/stats/food/food_ind.htm

Orth-Gomer K, Wamala SP, Horsten M, Schenck-Gustafsson K.,Schneiderman N, Mittleman MA. Marital stress worsens prognosis in women with coronary heart disease: the Stockholm Female Coronary Risk Study, JAMA 2000;284:3008-3014.

Physicians for a Smoke Free Canada. (2011). Profiting from Starter Smokers: Government revenues and industry profits from youth smoking. Findings from the Youth Smoking Survey, 2008-2009. Retrieved from: http://www.smoke-free.ca/pdf_1/profitingfromstartersmokers.pdf

Agence de la santé publique du Canada. (2009). 2009 Suivi des maladies du cœur et des accidents vasculaires cérébraux au Canada. http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/2009/cvd-avc/pdf/cvd-avs-2009-fra.pdf

Agence de la santé publique du Canada. (2011a). Le diabète au Canada : Perspective de santé publique sur les faits et chiffres. http://www.phac-aspc.gc.ca/cd-mc/publications/diabetes-diabete/facts-figures-faits-chiffres-2011/pdf/facts-figures-faits-chiffres-fra.pdf

Agence de la santé publique du Canada. (2011b). Obésité au Canada - Conséquences sur la santé et l’économie. http://www.phac-aspc.gc.ca/hp-ps/hl-mvs/oic-oac/econo-fra.php

Agence de la santé publique du Canada. (2011c). Suivi des maladies du cœur et des accidents vasculaires cérébraux (AVC) au Canada – Faits saillants sur les AVC 2011. http://www.phac-aspc.gc.ca/cd-mc/cvd-mcv/sh-fs-2011/index-fra.php

Reid, R., Coyle, D., Papadakis, S., & Boucher, K. (2001). Les thérapies de substitution de la nicotine dans la lutte contre le tabagisme : revue des données et des enjeux politiques. Ottawa : Conseil canadien pour le controle du tabac.

Rehm J, Baliunas D, Brochu S, Fischer B, Gnam W, Patra J, Popova S, Sarnochinska-Hart A & Taylor B. (2006). Les coûts de l’abus de substances au Canada 2002 : points saillants. Ottawa, ON: Centre canadien de lutte contre l’alcoolisme et les toxicomanies (CCLAT).

Roberts KC, Shields M, de Groh M, Aziz A, Gilbert J. L'embonpoint et l'obésité chez les enfants et les adolescents : résultats de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé de 2009 à 2011. Rapports sur la santé 2012;23(3):3-7.

Ross H, Howlett J, Arnold JM, Liu P, O’Neill BJ, Brophy JM, Simpson CS, Sholdice MM, Knudtson M, Ross DB, Rottger J, & Glasgow K. Treating the right patient at the right time: Access to heart failure care. Canadian Journal of Cardiology 2006;22(9):749-54.

Russell MA. The nicotine addiction trap: a 40-year sentence for four cigarettes. Br J Addict. 1990;85(2):293-300.

Sacco RL, Benjamin EJ, Broderick JP, Dyken M, Easton JD, Feinberg WM, Goldstein LB, Gorelick PB, Howard G, Kittner SJ, Manolio TA, Whisnant JP, Wolf PA. American Heart Association Prevention Conference. IV. Prevention and Rehabilitation of Stroke. Risk Factors. Stroke 1997;28(7):1507-17.

Saver JL. Time is brain – Quantified. Stroke , 2006;37:263-66.

Serdula MK, Ivery D, Coates RJ, Freedman DS, Williamson DF, & Byers T. Do obese children become obese adults? A review of the literature. Prev Med, 1993;22:167–177.

Shields M, Tremblay MS, Laviolette M, Craig CL, Janssen, I., & Conner Gorber, S. (2010). Condition physique des adultes au Canada : résultats de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé, 2007-2009. Rapports sur la santé, 2010;21(1):1–16. http://www.statcan.gc.ca/pub/82-003-x/2010001/article/11064-fra.pdf

Statistique Canada. (2002, janvier). Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada, février à juin 2001. http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/020121/dq020121d-fra.htm

Statistique Canada. (2003, février). Dépenses alimentaires des ménages. http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/030221/dq030221a-fra.htm

Statistique Canada. (2006, July 6). Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes : Vue d'ensemble des habitudes alimentaires des Canadiens. http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/060706/dq060706b-fra.htm

Statistique Canada. (2007, août). Les Canadiens physiquement actifs. Rapports sur la santé, 18(3), 49-79. http://www.statcan.gc.ca/pub/82-003-x/2006008/article/phys/10307-fra.pdf

Statistique Canada. (2010, janvier). Enquête canadienne sur les mesures de la santé : composition corporelle et condition physique 2007 to 2009. http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/100113/dq100113a-fra.htm

Statistique Canada. (2011b). Consommation abusive d’alcool, 2010. http://www.statcan.gc.ca/pub/82-625-x/2011001/article/11462-fra.htm

Statistique Canada. (2011c, octobre). Mortalité :Liste sommaire des causes 2008. http://www.statcan.gc.ca/pub/84f0209x/84f0209x2008000-fra.pdf

Statistique Canada. (2012, décembre). Enquête canadienne sur les mesures de la santé : Taux de cholestérol chez les Canadiens, 2009 à 2011 http://www.statcan.gc.ca/pub/82-625-x/2012001/article/11732-fra.htm

Statistique Canada. (2012a, septembre). Naissances, estimations, par province et territoire, Tableaux CANSIM 051-0004 et produit No 91-215-X au catalogue.

Stewart S, Hart CL, Hole DJ, McMurray JJ. Population prevalence, incidence, and predictors of atrial fibrillation in the Renfrew/Paisley study. Heart 2001;86:516–521.

Tjepkema, M. (2005). Obésité mesurée :Obésité chez les adultes au Canada : Poids et grandeur mesurés. Nutrition : Résultats de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes 2004, Statistique Canada– no 82-620-MWF au cat. http://www.statcan.gc.ca/pub/82-620-m/2005001/pdf/4241444-fra.pdf

Tjepkema M, Wilkins R, Senécal S, Guimond E, & Penney C. Mortality of urban Aboriginal adults in Canada, 1991–2001. Chronic Dis Can 2010;31(1):4-21.

Tremblay, M., Shields, M., Laviolette, M., Craig, C.L., Janssen, I., & Connor Gorber, S. (2010). Condition physique des enfants et des jeunes au Canada : résultats de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé de 2007-2009. Rapports sur la santé 2010 :21(1). http://www.statcan.gc.ca/pub/82-003-x/2010001/article/11065-fra.pdf

Turcotte, M. (2011, décembre). Les femmes et la santé. Produit nº 89-503-X au catalogue de Statistique Canada. http://www.statcan.gc.ca/pub/89-503-x/2010001/article/11543-fra.pdf

Wattigney, W.A., Mensah, G.A., & Croft, J.B. (2003). Increasing trends in hospitalization for atrial fibrillation in the United States, 1985 through 1999: implications for primary prevention. Circulation , 108, 711-6.

Weisfeldt ML, Sitlani CM, Ornato JP, Rea T, Aufderheide TP, Davis D, Morrison LJ. Survival after application of AED’s before arrival of the emergency medical system. Journal of the American College of Cardiology 2010;55:1713-20.

Wilkins, K., Campbell, N.R.C., Joffres, M.R., McAlister, F.A., Nichol, M., Quach, S., Johansen H.L., & Tremblay M.S. Tension artérielle des adultes canadiens, 2009 à 2011. Rapports sur la santé 2010;20(1):1-10.

Vaillancourt C, & Stiell IG. Cardiac Arrest care and emergency medical services in Canada. Canadian Journal of Cardiology, 2004;20(11):1081–90.

Les lignes directrices médicales

Les lignes directrices médicales, aussi appelées lignes directrices cliniques, protocole clinique ou lignes directrices de pratique clinique, contribuent à normaliser les soins de santé en incorporant les dernières preuves scientifiques disponibles. Ces documents identifient les pratiques exemplaires et les normes de traitement, qui peuvent être utilisées par les professionnels de la santé comme guide de diagnostic, de prise en charge et de traitement dans des domaines spécifiques des soins de santé.

Afin d’offrir des renseignements experts et à jour, la Fondation des maladies du cœur utilise les plus récentes lignes directrices disponibles afin de publier pour son site Web des contenus confirmés scientifiquement sur les questions reliées aux maladies du cœur et aux AVC. Vous trouverez une liste de lignes directrices utilisées à la fin de ce document. 

Titre des lignes directrices et organisme

Lien vers la publication

Année de publication

Programme éducatif canadien sur l'hypertension - Recommandations, Hypertension Canada

PECH » PECH Recommandations 2012

http://www.hypertension.ca/chep-recommendations

2012

Nursing Management of Hypertension, L'Association des infirmières et infirmiers autorisés de l'Ontario

(Disponible seulement en anglais)

RNAO Nursing Best Practice Guidelines - Nursing Management of Hypertension

http://rnao.ca/bpg/guidelines/nursing-management-hypertension

2005

Supplement 2009

Canadian Guidelines for the Diagnosis and Treatment of Dyslipidemia and Prevention of Cardiovascular Disease in the Adult, Société canadienne du cardiologie

(Disponible seulement en anglais)

2009 Canadian Cardiovascular Society/Canadian Guidelines for the Diagnosis and Treatment of Dyslipidemia and Prevention of Cardiovascular Disease in the Adult

http://www.ccs.ca/guidelines/cc_library_e.aspx

2009

Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC, Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires et de la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC du Canada

Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC

http://www.strokebestpractices.ca/wp-content/uploads/2011/04/2010BPR_FRENCH.pdf

2008

Stroke Assessment Across the Continuum of Care, Registered Nurses Association of Ontario

(Seulement disponible en anglais)

RNAO Nursing Best Practice Guidelines - Stroke Assessment Across the Continuum of Care

http://rnao.ca/bpg/guidelines/stroke-assessment-across-continuum-care

2005

Assessment of the cardiac patient for fitness to drive and fly, Société canadienne du cardiologie

(Disponible seulement en anglais)

CCS Guideline - Assessment of the Cardiac Patient for Fitness to Drive and Fly

http://www.ccs.ca/guidelines/cc_library_e.aspx

2003

Heart Failure in Ethnic Minority Populations, Heart Failure and Pregnancy, Disease Management, and Quality Improvement/Assurance Programs, Société canadienne du cardiologie

(Disponible seulement en anglais)

CCS Guideline – Heart Failure

http://www.ccs.ca/guidelines/cc_library_e.aspx

2011

Clinical Practice Guidelines, Canadian Diabetes Association

(Disponible seulement en anglais)

Canadian Diabetes Association 2008 Clinical Practice Guidelines

http://www.diabetes.ca/for-professionals/resources/2008-cpg/

2008

Bien manger avec le guide alimentaire canadien, SantéCanada

Bien Manger Avec le Guide Alimentaire Canadien

Bien manger avec le guide alimentaire canadien – Santé Canada

2007

Directives canadiennes en matière d'activité physique, Société canadienne de physiologie de l'exercice

Directives canadiennes en matière d'activité physique

http://www.csep.ca/Francais/view.asp?x=804

2011

Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire, Société canadienne de physiologie de l'exercice

Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire

http://www.csep.ca/Francais/view.asp?x=804

2011

2006 Canadian Clinical Practice Guidelines on the Management and Prevention of Obesity in Adults and Children, Obesity Canada

(Disponible seulement en anglais)

Canadian Clinical Practice Guidelines on the Management and Prevention of Obesity in Adults and Children

http://www.obesitynetwork.ca/page.aspx?menu=40&app=181&cat1=531&tp=2&lk=no

2006

Atrial Fibrillation Guidelines: Etiology and Initial Investigations, Société canadienne du cardiologie

(Disponible seulement en anglais)

Atrial Fibrillation Guidelines

http://www.ccs.ca/guidelines/cc_library_e.aspx

2012