Imprimer

Cathétérisme cardiaque

Le cathétérisme cardiaque est une méthode d’exploration utilisée pour effectuer divers tests et interventions. En général, on y a recours conjointement avec d’autres tests tels que l’angiographie et l’étude électrophysiologique.

Le cathétérisme cardiaque permet habituellement de mesurer la pression dans les cavités cardiaques et le fonctionnement du mécanisme responsable de l’apport sanguin, de même que pour dépister des anomalies cardiaques chez les nouveau-nés. Cet examen peut également être utile pour déterminer si une intervention à cœur ouvert s’impose ou non. Par ailleurs, on peut faire appel à cette méthode dans un but thérapeutique, notamment pour le traitement ou la réparation de malformations cardiaques, pour dilater une valvule sténosée ou désobstruer une artère ou un cœur greffé.

Qu’est-ce que ça implique?

Une petite sonde flexible appelée cathéter est insérée dans une artère ou une veine du haut de la cuisse (l’aine) ou du bras, afin de rejoindre le cœur. On se réfère ensuite à des radiographies pour visualiser les vaisseaux sanguins et le cœur. Ce cathéter mesure la pression à l’intérieur du cœur et des vaisseaux sanguins, permettant ainsi de déterminer si le sang passe d’un côté à l’autre du cœur.

Il peut arriver qu’on injecte un produit iodé visible aux rayons X, par le cathéter, afin de mieux voir le cœur et ses artères (angiographie coronarienne). Cette intervention permet au médecin d’observer la circulation sanguine dans le cœur et les vaisseaux sanguins. Des impulsions électriques contrôlées peuvent aussi être envoyées par le cathéter afin d’analyser les réactions du cœur ou de déclencher des battements irréguliers (exploration électrophysiologique).

À quoi faut-il vous attendre?

Vous serez allongé sur la table d’examen. De petits disques métalliques appelés électrodes seront placés sur votre poitrine et reliés à un appareil d’électrocardiogramme, qui surveillera votre rythme cardiaque tout au long du test. On vous installera une perfusion afin de vous administrer un sédatif qui vous aidera à vous détendre. La région entourant l’endroit où le cathéter sera inséré sera désinfectée, puis engourdie par un anesthésique. Le cathéter sera ensuite inséré dans l’artère de la jambe et guidé vers le cœur. Il est à noter que vous ne devriez ressentir aucune douleur durant cette partie de l’examen. La durée totale de cette intervention peut varier entre 30 minutes et une heure. Une fois l’examen complété, le médecin retirera la perfusion de même que le cathéter de votre aine, et appliquera une pression à l’aide d’une pince spéciale pendant une vingtaine de minutes. Vous devrez demeurer allongé pour une période allant de quatre à six heures à la suite de l’intervention. Celle-ci peut nécessiter une ou deux nuits d’hospitalisation.

Comment vous y préparer?

On vous demandera probablement d’être à jeun à compter de minuit la veille de l’électrocardiogramme. Si vous êtes diabétique, renseignez-vous auprès de votre médecin quant à la façon de vous préparer à cet examen, notamment pour savoir quand manger et quand prendre votre insuline ou vos autres médicaments. Informez-le de tous les médicaments d’ordonnance ou en vente libre que vous prenez, en particulier les anticoagulants et les antiplaquettaires. Vous voudrez sans doute apporter la liste des médicaments que vous prenez, ainsi que leur posologie, lors de l’intervention. Il est important de consulter votre médecin pour vous préparer adéquatement au test, plus particulièrement en ce qui a trait à la nourriture, aux breuvages et aux médicaments. Si vous avez des questions, informez-vous auprès du centre où vous subirez l’examen afin d’obtenir des détails spécifiques au sujet de la préparation.


Modifié pour la dernière fois en septembre 2006
Dernière revision en mai 2012